Motoriser vos volets: comment installer un volet roulant ?

Motoriser vos volets: comment installer un volet roulant ?

Apportant confort et sécurité au quotidien, les volets roulants motorisés sont de plus en plus appréciés. Si vous souhaitez en installer dans votre domicile, plusieurs options s’offrent à vous: poser des volets électriques ou motoriser vos volets roulants actuels. En effet, il est tout à fait possible d’ajouter un moteur tubulaire sur un volet existant. Il vous faudra du temps, quelques compétences de bricoleur et un peu de matériel. Le mieux est aussi de demander à quelqu’un de vous aider durant la procédure.

Choisir le bon moteur tubulaire

La première étape consiste à acheter un moteur tubulaire adapté à vos besoins. D’abord, il doit avoir une puissance et un diamètre suffisants pour supporter le poids du volet concerné. Généralement, le poids toléré est indiqué dans les spécifications du moteur. Concernant sa puissance, elle est indiquée en Nm : plus le chiffre est élevé, plus le poids supporté est important.

De plus, les dimensions du moteur doivent également être compatibles avec votre volet.

Par ailleurs, sachez que vous avez le choix entre un moteur de volet roulant filaire ou radio (pour un usage télécommandé).

Avant de commencer la motorisation

Avant toute chose, vous devez vous préparer correctement. Installer un moteur tubulaire sur un volet roulant n’est pas la manipulation la plus compliquée qui soit, mais elle requiert un minimum de préparation.

Tout d’abord, assurez-vous d’avoir acheté tous les éléments pour l’installation du moteur, à savoir:

  • Un moteur correspondant à votre volet (voir point précédent).
  • Un support pour moteur, en fonction de votre coffre.
  • Un jeu de bagues pour moteur, compatibles avec votre axe enrouleur.

En complément, voici le matériel de bricolage nécessaire:

  • Un mètre
  • Un tournevis
  • Un crayon
  • Une visseuse

Ensuite, puisque vous allez travailler sur une partie du réseau électrique, il faudra aussi couper l’électricité. Cela évitera les accidents et vous permettra de poser votre moteur en toute sécurité. Si possible, faites vos manipulations durant la journée, pour avoir suffisamment de lumière.

Enfin, protégez votre sol, vos meubles et éventuellement vos murs, pour ne pas les salir ou les abîmer en manipulant votre volet.

Les étapes à suivre

Maintenant que vous avez rassemblé tout le matériel requis et préparé votre intervention, il est temps de motoriser votre volet roulant ! Voici les étapes à suivre pour y parvenir avec succès:

Démonter l’axe manuel

Descendez le tablier du volet roulant afin de libérer son axe, puis dévissez les fixations du coffre. À ce moment, en la tirant dans l’axe, la tige glissée dans le treuil vient toute seule. Cela vous permet alors d’enlever la face avant du coffre. Elle généralement fixée par des vis situées à droite et à gauche. Voyez selon votre propre coffre.

Quand le coffre du volet est ouvert, dévissez (ou détachez, toujours selon votre installation actuelle) les attaches du tablier. Celui-ci restera dans les glissières, mais son axe sera libéré.

Enfin, du côté opposé au mécanisme d’ouverture du volet, décalez l’embout pour dégager l’axe. Vous pouvez alors retirer l’axe et les embouts.

Motoriser l’axe

Posez l’axe sur une surface plane, et enlevez le treuil et l’embout du côté mécanisme. Mesurez le moteur tubulaire et reportez ces dimensions sur l’axe.

Ensuite, glissez la première bague jusqu’à la tête du moteur, en ajustant correctement les rainures, puis fixez la deuxième à l’autre bout. Glissez le tout dans l’axe et bloquez l’extrémité du moteur en ajoutant une vis sur l’axe, dans un trou adéquat.

Monter l’axe motorisé

Enfilez le câble d’alimentation du moteur dans le coffre du volet, puis fixez l’axe motorisé en serrant bien ses fixations latérales. Réalisez les branchements en respectant les câblages de votre nouveau moteur, et testez son fonctionnement dans les deux sens (monter et baisser).

Pour finir, refixez le tablier, revissez le tube et refermez le coffre. Il ne vous reste plus qu’à régler les fins de courses du moteur, en suivant les instructions du modèle choisi.

Conclusion

Vous avez désormais toutes les cartes en mains pour motoriser vos volets roulants vous-même.

En parler