richsnippet

Le Richsnippet ou comment aider les moteurs de recherche à mieux classer votre site ?

Le Richsnippet ou contenu enrichi permet aux moteurs de recherche de mieux comprendre le contenu d’une page web. Il s’agit de quelques informations complémentaires intégrer dans les balises HTML d’un site afin d’enrichir les contenus. Il existe trois formats de richsnippets possibles : le RDFa, le microdata et les microformats. Avec autant de variantes, les moteurs de recherches ont dû trancher sur le format standard et ont opté pour le microdata que l’on retrouve sur Schema.org.

 

Le richsnippet facilite le travail des moteurs de recherche

Avant de se demander si le données structurées vont améliorer ou non le référencement naturel d’un site, il faut revenir à la base. En effet, la première raison d’être des données structurées était d’améliorer les informations affichées dans les résultats de recherche. Pour ce faire, on inclut des attributs sous format libellés aux balises HTML, en d’autres termes, on donne aux moteurs de recherche toutes les informations qui les aident à connaitre le type de contenu dans une page web.

 

Le Richsnippet : peut-on croire à une amélioration niveau SEO ?

Le Richsnippet a été prôné par Google il n’y a pas si longtemps, et vu que ce sont les trois gros architectes de l’information qui le dit, il y a fort à parier que ces balises auront des impacts sur l’indexation d’un site. En attendant de voir quel type d’impact SEO on peut obtenir, il faut d’abord se tourner vers la raison d’être de ces microdonnées. En effet, si le site fournit des informations détaillées il est fort probable que les moteurs de recherche favorisent l’indexation du site par rapport à un site concurrent qui n’a pas fait ce même effort.

 

Que doit-on mettre dans les microdonnées alors ?

Voilà une question qui mérite notre attention, en fait, les contenus HMTL d’une page peuvent être libellés selon le type de contenu qu’il contient. Une image, un texte, un lien, etc. N’oublions pas que l’idée principale ici est de donner aux moteurs de recherche les informations nécessaires à la comprendre du contenu d’une page, donc vous pouvez spécifier des microdonnées tant qu’il y aura différent contenu dans la page.

 

Conclusion

Le référencement n’arrêtera jamais d’apporter son lot de nouveauté. Le richsnippet en fait partie mais il en existe autant d’autres comme l’arrivée de Google Opossum où dernièrement les résultats de recherche locaux ont connus un véritable chamboulement, il y a aussi les algorithmes de Google qu’il faut toujours surveiller : Google pingouin, Google Panda etc. Avec tous ces changements, les référenceurs web auront du pain sur la planche.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.