Éducateur spécialisé en accompagnement éducatif à domicile

Éducaide, un projet éducatif innovant dans le soutien parental
Un éducateur spécialisé dans l’accompagnement éducatif

Logo de l'entrepiseI. Le concept d’Éducaide

Chaque famille est unique et selon le contexte familial, les problématiques diffèrent. Ces deux éléments pris en compte, amènent l’éducateur spécialisé à donner un rôle primordial à l’adaptabilité de son intervention et demande à ce que l’action éducative soit en cohérence et en adéquation avec la famille, avec ses membres et avec l’environnement. En outre, il semble évident que la source des difficultés rencontrées, ne peut se trouver qu’au cœur même de la famille, raison pour laquelle l’intervention se déroule au domicile. Une famille, une demande, une intervention rapide pour un projet unique.
Pour répondre à la demande des familles et des partenaires, Éducaide propose une intervention réactive, des actions adaptées, individuelles et collectives, orientées vers la relation du parent avec son enfant, en lien avec la demande initiale.

« Parler est un besoin, écouter est un art »
(Johann WOLFGANG Von GOETHE)

a) Pour quelles problématiques ?

Accompagner les parents dans la résolution des difficultés qu’ils rencontrent, ayant trait à l’évolution de leur enfant ou adolescent.

Difficultés scolaires ou professionnelles
Opposition aux règles familiales
Refus de l’autorité parentale
Relationnel conflictuel ou perte de dialogue
Comportements inadaptés et/ou incompréhensibles
Médiation et gestion de conflits
Orientations
Addictions

Mais aussi, difficulté à gérer le quotidien, stratégies éducatives, mettre des règles adaptées à l’âge, les faire respecter, égarement sur les sanctions…

b) Qui sont les bénéficiaires ?

Le parent et son enfant… et à destination :

Un éducateur spécialisé met son savoir au service d'autrui

– Des familles originelles, premier milieu « éducateur » de la société et organe de transmission des valeurs.

– Des familles recomposées, qui peuvent engendrer de nouvelles problématiques (la place du conjoint, comment se faire appeler, qui sanctionne ?, la nouvelle fratrie, le temps d’adaptation…). Elles représentent plus de 10% des familles en France.

– Des familles monoparentales qui représentent plus de 17% et ne cessent d’augmenter. Souvent une mère seule avec son ou ses enfants (85%).

– Des couples séparés, mais concernés l’un comme l’autre par l’éducation de leur enfant et acteur important du devenir de leur enfant.

Enfin, bien que l’intervention soit à destination des parents, elle concerne bien évidemment en tout premier lieu l’enfant et vise les difficultés rencontrées dans les relations parent / enfant ou adolescent, fratries.

– Accompagnement des familles dans leur démarche de séparation (avant, pendant, après), au bénéfice de l’enfant.

c) Quel est le fonctionnement ?

La méthode de fonctionnement est fixe sur le fond mais peut être adaptée sur la forme.

La première consultation dite d’évaluation, est constituée :

– D’un temps de rencontre avec le(s) parent(s) pour évoquer en détails les difficultés, avoir un éclairage sur le contexte familial pour fournir une analyse de la situation, recueillir les souhaits concrets du changement souhaité, émettre les premières préconisations éducatives.

– D’un temps de rencontre avec l’enfant (selon l’âge) pour comprendre ce qu’il vit et comment il le vit, évoquer les difficultés, commencer à se diriger vers des solutions d’amélioration.

– D’un temps de rencontre familiale, pour mettre en commun tous les éléments, faire part de l’analyse globale de la situation et prendre des décisions au regard des préconisations éducatives, en vue d’un changement pour améliorer la vie familiale. Un Compte rendu est fourni aux parents, ultérieurement. L’aide à la mise en œuvre devient alors effective.

Puis, éventuellement un suivi :

Sous la forme d’entretiens à fréquence variable avec l’enfant et / ou le(s) parent(s). Suivi des actions mises en place, évaluation de la situation, réajustement si besoin.

L’adaptabilité du fonctionnement sur la forme, est en fonction de l’âge (enfant / adolescent), de la complexité de la situation, des disponibilités, du déroulement…

La priorité est donnée à l’écoute attentive des parents et de l’enfant car dans certains cas, l’histoire familiale peut être évoquée, pour aider à comprendre le fonctionnement familial et permettre un diagnostic au plus juste. Bien que l’intervention soit éducative, la prise en compte de la souffrance familiale est importante.

d) Où a lieu l’intervention de l’éducateur spécialisé ?

Toujours au domicile et deux alternatives !

Un suivi ponctuel et donc dans un esprit de démarche qualité, l’obligation d’une proximité.
Un soutien occasionnel ou une intervention unique.

Neuf départements sont concernés, dont six en Île de France (Seine et Marne, Essonne, Val de Marne, Paris, Hauts de Seine, Yvelines) et, trois départements en Province, (Yonne, Loiret, Eure et Loire).
Mais pour permettre à une règle d’exister, il lui faut des exceptions. C’est pour cette raison que toutes les demandes sont étudiées.

« Ce que je cherche dans la parole, c’est la réponse de l’autre »
(Jacques LACAN)

 

II. Mettre son savoir d’éducateur spécialisé au service d’autrui

Carte de visite Educaide éducateur spécialisé libéral

 

a) Une expérience diversifiée

Une expérience forgée sur une pratique éducative soutenue et une approche analytique des problématiques en Maison d’Enfants à Caractère Social. Un travail directement au domicile des familles, en Action Éducative en Milieu Ouvert sous le couvert du Juge des enfants. Direction d’équipes pluridisciplinaires en charge de l’accompagnement d’enfants et d’adolescents en Maison d’Enfant à Caractère Social. Parce que l’enfant doit se construire avec son parent, il est important de mettre en première ligne le rôle du parent et les responsabilités qui en découlent, en s’appuyant sur les compétences parentales.


b) Des formations adaptées

– Une étude de la dimension thérapeutique du quotidien en Maison d’Enfants à Caractère Social. L’éducatif ne suffit pas à améliorer un comportement ou à aider un enfant à se construire, l’écoute et le soin des paroles est primordial, dans un esprit de bientraitance.

– L’affectivité dans le travail. Une approche systémique en lien avec l’analyse transactionnelle. Connaître les autres commence par la connaissance de soi, pour permettre une intervention en adéquation avec le contexte et ceux qui le constituent.

c) Des compétences reconnues par qui ?

Plusieurs instances sont habilitées à certifier les compétences d’un professionnel. Une direction régionale et des organisations publiques de l’État, ont reconnu mes compétences, que je mets au service d’autrui.

  • Le Ministère des Affaires Sociales
    par un Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Encadrement et de Responsable d’Unité d’Intervention Sociale
  • La Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale
    par un Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de L’Éducation Populaire et du Sport
  • Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
    par une Licence en Sciences Humaines et Sciences Sociales
  • Le ministère de l’éducation national
    par un Diplôme d’État d’Éducateur Spécialisé

« L’enseignement : apprendre à savoir, à savoir faire, à faire savoir.
L’éducation : apprendre à savoir être »

(Louis PAUWELS)

éducateur spécialisé en Accompagnement éducatif

Bien que cela soit compliqué, demander de l’aide est le premier pas vers la résolution de ses problèmes.

N’hésiter pas à visiter le site d’ Éducaide à http://www.educaide.fr 

En parler