0

Depuis combien de temps le CBD est-il devenu légal en France ?

Comme au sein de plusieurs pays, la commercialisation et la consommation de CBD ou cannabidiol sont parfaitement légales sur le territoire français d’ailleurs, c’est ce qui a contribué à sa popularité. En effet, à l’inverse du THC qui est la molécule psychotrope du cannabis, le CBD a des effets positifs sur la santé et le bien-être. Tout de suite, focus sur la légalité du CBD en France.

À retenir

Le CBD sur francecannabidiol ; est autorisé à la vente et à la consommation en France, c’est le THC qui est interdit. Il y a beaucoup de débats autour du sujet, car le CBD et le THC sont 2 molécules cannabinoïdes présentes dans la même plante qui est le chanvre ou le cannabis. On trouve différentes variétés de ce dernier à l’état naturel, certaines possèdent un taux élevé en THC alors qu’autres n’en ont pas, mais elles sont riches en CBD. Le THC est une substance stupéfiante avec des effets psychoactifs entraînant le changement de l’état de conscience de ce fait, sa vente, sa consommation et sa détention sont illégales en France, cela expose à des poursuites pénales. Mais le CBD est aussi pointé du doigt à cause de sa proximité avec le THC. Pourtant, il n’a aucun effet stupéfiant et addictif. Heureusement, la législation est indulgente le concernant. Ainsi, pour qu’on puisse le vendre et le consommer, il faut que le taux de THC soit inférieur à 0,2%. Depuis de nombreuses années, la réglementation française accepte la culture ainsi que l’utilisation des variétés de cannabis sans THC dans les secteurs alimentaires, textiles et du BTP. D’ailleurs, la France est le premier producteur européen de chanvre. Actuellement, on constate l’essor du marché des cosmétiques et des produits de bien-être au cannabidiol. C’est ici pour avoir d’autres informations sur le cbd.

Le CBD et la loi française

CBD

Crédits : Pixabay

Le marché CBD est très encadré en France, et la législation a déjà mis en place les grandes lignes comme l’interdiction de présenter les produits à base de CBD comme des médicaments aux vertus thérapeutiques, car ce sont des compléments alimentaires. Aussi, il est interdit d’en faire la publicité ou la promotion auprès des consommateurs et des patients. Les pharmaciens peuvent informer sur les propriétés thérapeutiques du cannabidiol. Vu que les effets et les risques de la consommation de CBD lors de la grossesse et l’allaitement sont encore méconnus, il est fortement déconseillé de le prendre pendant ces périodes. Et encore, personne n’a le droit de vendre du cannabidiol aux moins de 18 ans. Tout cela est valable pour toutes les formes de CBD : huile, e-liquides pour la cigarette électronique, gélules, cosmétiques, produits alimentaires… En dernier et pas des moindres, la vente et la consommation des fleurs et des feuilles de CBD sont interdites à cause des risques de santé et parce que ça pousse au tabagisme. Également, en cas de contrôle, il est difficile de savoir si elles respectent le taux inférieur à 0,2 % à moins de les analyser. Pour information, une importante expérimentation sur le cannabis est lancée en France depuis le mois de mars 2021, et elle va durer 2 ans. Le but est de renforcer les compréhensions sur les avantages du cannabidiol ainsi que la législation quant à son usage médical.

Mathilde Calonche

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.